opc_loader

Menu

Nous ne sommes pas une maison de vente aux enchères. Vous pouvez acheter directement les œuvres présentées.
Kunstwerken kopen van de Belgische kunstenaar Gustave Van de Woestyne

Van de Woestyne Gustave

Gustave Van de Woestyne est un artiste belge né à Gand en 1881 et mort à Uccle en 1947. Il était un peintre, dessinateur, graphiste et illustrateur belge. Formation à l'Académie de Gand. Installé en 1899 avec son frère Karel à Sint-Martens-Latem et appartient au premier groupe d'artistes de cette commune, avec A. Van Den Abeele, V. De Saedeleer, M. Niekerk, J. De Praetere, G. Minne , M. Sys et A. Servaes. Il se développe spirituellement au sein de ce cercle, regroupé autour de la figure de son frère-écrivain Karel. Son admiration pour les Primitifs flamands et les Préraphaélites est perceptible dans son œuvre. Cependant, il n'a pas beaucoup peint pendant son séjour à Latem. Ce n'est que lorsqu'il s'installe à Louvain en 1909 que les nombreuses têtes paysannes sont nées de mémoire. Après Louvain, il s'installe successivement à Etterbeek et Tiegem, où il retrouve V. De Saedeleer. Il traite des thèmes très divers : outre de nombreuses représentations de Deeske et de paysans de la région, il peint également des sujets religieux, des scènes pastorales, des représentations allégoriques, des natures mortes et des portraits. Il y a aussi une grande diversité technique dans son travail. En plus des toiles peintes de manière très linéaire et précise dans une couleur délicate et uniformément appliquée, des toiles peintes floues ont été créées dans lesquelles les contours et les couleurs s'estompent. A fui au Pays de Galles pendant la Première Guerre mondiale. Des éléments des mouvements modernistes ont pénétré dans son travail hautement contrôlé et sensible après la Première Guerre mondiale, par exemple les traits cubistes et les distorsions expressionnistes. Cependant, il y a toujours une atmosphère d'aliénation et d'irréalité. Ses personnages sont introvertis et isolés de leur environnement, c'est-à-dire tournés vers le monde intérieur. Il était aussi un bon portraitiste. Dans une série de portraits précis et précis, il a intensément capturé sa propre relation avec la personne représentée. Après la guerre mondiale, il s'installe à Waregem et plus tard à Malines. En 1939 directeur à l'Académie de Malines, en 1926 professeur à La Cambre à Bruxelles puis à l'Institut Supérieur d'Anvers. L'orthographe correcte du nom de famille est en effet Van De Woestyne (avec y), mais une confusion s'est souvent produite avec le nom de l'artiste de son frère Karel, qui en tant qu'auteur a pris le nom de Van De Woestijne (avec ij). Mentionné dans la Biographie Nationale de l'Académie Royale de Belgique, tome XXXV. Mentionné dans BAS I et Deux siècles de signatures d'artistes belges. Source : Piron.