opc_loader
Kunstwerken van Victor Servranckx

Servranckx Victor

Victor Servranckx était un artiste belge né à Diegem en 1897 et décédé à Vilvoorde en 1965. Il était peintre, dessinateur et sculpteur. Il a fait des sculptures abstraites en argile à un jeune âge. Il a étudié à l'Académie de Bruxelles (1913-1917). Taelemans et Montald, deux professeurs très importants pour lui, ont également immédiatement déterminé les pôles entre lesquels sa personnalité allait se développer. De 1917 à 1925, il travaille comme dessinateur-concepteur de papier peint pour la société ULP de Haren. Il participe aux activités de Jozef Peeters à Anvers et entre autres à l'exposition du deuxième congrès de "l'art moderne" en 1922. Vers 1924, il réalise ses premières créations pour le mobilier et l'architecture, anime des débats et donne des présentations sur l'art moderne au sein de - et à l'étranger. A été invité en 1925 à l'exposition «L’art d’aujourd’hui» à Paris avec, entre autres, Picasso, Braque, Van Doesburg, Mondriaan. Presque comme une grande exception, il est resté fidèle à l'abstraction toute sa vie. A toujours été en contact avec les artistes les plus éminents de l'art moderne au pays et à l'étranger. Ses premiers travaux, avec une touche fantaisiste dadaïste, ont évolué vers une abstraction géométrique qui a évoqué le monde mécanique moderne et a montré des affinités avec Léger, Kupka, Delaunay. Ca. En 1927, son style s'affranchit de son design épuré et s'inspire davantage des visions surréalistes et des espaces cosmiques, avec un rappel des substances organiques et des plantes. La figure humaine a ensuite été à nouveau représentée dans des courbes sinueuses. Après 1948, il a quitté cette vision pour se manifester définitivement comme l'un des représentants les plus importants de l'art abstrait en Belgique, et a rétabli l'œuvre révolutionnaire qu'il avait déjà livrée de 1917 à 1927. Membre du comité d'organisation de l'Exposition universelle de Paris en 1925, à Anvers en 1930, à Bruxelles en 1935. Réalise en 1936 une fresque murale de 550 m² pour le pavillon du BRT à Bruxelles. À partir de 1932, il est professeur de philosophie de l'art à l'Académie d'Ixelles. Travailler entre autres au Musée d'Anvers. Répertorié en BAS I et II. (PIRON)
Résultat:1
Résultat:1