opc_loader
Belgische kunstenaar Henri Joseph Thomas

Thomas Henri

Henri Joseph Thomas ou Henri Thomas est un artiste belge né à Molenbeek-Saint-Jean en 1878 et décédé à Bruxelles en 1972. Il était peintre, graveur, illustrateur et sculpteur. Éducation à l'Académie de Bruxelles (1895-1898). Peintre de la Belle Epoque. Son œuvre se présente comme une ode aux femmes. Portraits peints, figures féminines, scènes anecdotiques de femmes, nus, fleurs. Il plaçait généralement ses personnages dans des salons bourgeois opulents. Ses nus apparaissent généralement comme sensuels, parfois provocateurs, comme des femmes fatales, mais dans d'autres œuvres aussi timides et civilisées. Également peint des scènes de bar, des filles de petite vertu derrière leurs fenêtres, des scènes de café, des femmes à leur toilette devant le miroir. Des tonalités vertes riches et rouges chaudes dominent sa palette. De la presse : « L'intérêt de H.T. s'adresse plutôt aux femmes dans des circonstances particulières, fêtes, maisons closes et autres, parfois avec des effets de miroir. Il y a quelque chose de Ropsien dans son travail. Sa façon de peindre reste assez traditionnelle. Peut-être a-t-il donné le meilleur de lui-même dans son travail graphique (varnis-mou) et les nombreuses illustrations de livres qu'il a réalisées.» (J. De Geest, 2001). A illustré, entre autres, La toison de Phyrné (Théo Hannon), Du coeur aux lèvres (Lucien Solvay), Diaboliques (Barbey d'Aurevilly). Expose au Salon du Cercle Artistique de Bruxelles en 1905, 1909 et 1921. Oeuvre dans les Musées de Bruxelles et de Liège, entre autres. Mentionné dans BAS I et Deux siècles de signatures d'artistes belges. (piron)

Résultat:1
Résultat:1