opc_loader
Belgische kunstenaar Félicien  Rops

Rops Félicien

Félicien Rops est un artiste belge né en 1833 à Namur et mort à Essonnes / France en 1898. Il était peintre, dessinateur, graveur, graveur et lithographe. J'ai apprécié les cours particuliers à la maison. Formation au Collège Notre-Dame-de-la-Paix et à l'Athénée de Namur. A également suivi des cours à l'Académie de Namur dirigés par F. Marinus. Puis est allé étudier à l'Université de Bruxelles. Était en contact avec des intellectuels réfugiés français à Bruxelles. Ses premières lithographies ont été réalisées en 1852. Formation à l'Atelier Libre Saint-Luc, avec C. Meunier, Ch. De Groux et L. Artan (1854-1857). Fonda l'hebdomadaire satirique Uylenspiegel (1856-1862), auquel Ch. De Coster a coopéré. A également contribué au magazine étudiant Crocodile (1853-1859). Était marié à Charlotte Polet de Faveaux de 1857 à 1874. S'installe à Namur en 1857, séjourne souvent à Paris à partir de 1868 et s'y installe définitivement en 1874. Il s'appelle "le beau Fély". Les couturières Amélie et Léontine Duluc sont devenues ses maîtresses. Léontine est devenue la mère de Claire Rops, qui a épousé l'écrivain Eugène Demolder. Il y résida dans les cercles littéraires, où il, entre autres, Ch. Baudelaire, J.K. Huysmans et J. Peladan. J'ai beaucoup voyagé. Ses dessins, ses lithographies et surtout ses gravures, pour lesquelles il applique des techniques entièrement nouvelles, sont un exutoire de son inspiration agressive, qui traite du conformisme, de la morale de son temps et de la politique. A été particulièrement fasciné par la femme, qui était généralement séduisante, parfois perverse ou présentée comme une femme fatale dans d'innombrables gravures. Quelques disques connus: Enterrement du pays Wallon (1863), Pornokratès (1878) n la série Sataniques (1883) et pour Barbey d'Aurevilly la série Diaboliques. Se lie d'amitié avec A. Rassenfosse en 1886. Pseudonymes de F.R. utilisé sur certaines gravures et lithographies; Niederkorn, Jules Clarence, Lesly William, Vriel Eugène, Vriel Jules, Spoller, Wehr Heinrich, Marc Bruno. En tant que peintre, il a réalisé des paysages (Maas), des marines, des vues côtières dans la lignée de Th. Baron. A travaillé avec des touches audacieuses et fluides et est arrivé à un impressionnisme spontané. Vers 1860-1870, il peint généralement des personnages, des portraits de femmes ou de femmes avec leurs plus beaux atours. Les premiers paysages sont nés dans la nature après 1870. Travaillant en France, sa palette de couleurs est devenue plus lumineuse. Vers 1875-1879, il peint souvent sur la mer du Nord: digue, plage, port, dunes. En 1868, co-fondateur de la Société libre des Beaux-Arts, en 1875 de la Société Internationale des Aquafortistes, était également membre du Groupe Les XX (1886-1893). Travail dans les musées de Bruxelles, Anvers, Liège, Namur (F. Ropsmuseum). Mentionné en détail dans la Biographie nationale de l'Académie royale de Belgique, volume XXXIII. Mentionné dans BAS I, II et Deux siècles de signatures d'artistes belges. (PIRON)

Correction par client, nom connu de nous : "
Les sœurs s'appellent Aurélie et Léontine (au lieu d'Amélie). Ce ne sont pas seulement des « couturières », mais elles ont dirigé la maison de couture à succès Duluc, qui était très appréciée à Paris et qui a même eu plus tard une succursale à New York. Félicien Rops a conçu pour eux plusieurs croquis de robes de soirée et de logos pour leur maison de couture, entre autres, ils se sont peut-être fortement influencés"